Marcel LOLLIA

Vélo

(1938 - 1984)

 

 

Il y a des personnes ou des évènements qui laissent des traces dans notre existence…

A un autre niveau certaines personnes peuvent marquer l’histoire d’un peuple, d’un pays…mais lorsqu’un personnage de par son rayonnement et son charisme laisse son empreinte sur une culture, celle-ci est souvent indélébile. Avec Marcel Lollia (déc 1938-juin 1984) dit Vélo c’est toute la culture du Gwoka qui a trouvé un Maitre à penser, un Maitre à jouer, un Maitre à danser.

 

Vélo était tout ça à la fois tant sa passion pour le KA était profonde et vivante. D’abord élève du Maitre Carnot il est devenu le Maître de toute une génération qui aujourd’hui encore l’honore tous les samedis à la rue piétonne à Pointe-à-Pitre (GUADELOUPE FWI). Il parcourait tous les lieux ou le Gwoka trouvait une résonnance, un écho dans le corps des danseurs, des danseuses et l’esprit des Tanbouyés. Il faisait chanter le Djembé comme personne, d’ailleurs il est à l’origine de l’introduction de ce tambour d’Afrique en Guadeloupe.

 

Il vivait simplement chez Man Augustine et faisait les cent Kout Tambou avec son complice Arthème Boisbant. Il a aussi collaboré avec Robert Loyson son compère des veillées.

 

De la BRISCANTE à TAKOUTA en passant par AKIYO , Vélo n’a cessé de partager ce qui le tenait sur la route vers le grand léwoz de sa vie. Celui qu’il doit jouer aujourd’hui avec Carnot, Loyson, Napo et les autres maitres.

 

 

Le Roi est mort, vive Vélo parmi nous.