A notre Batteur de Tam-Tam"Vélo"

 
(Fête Schoelcher 1973)

CONGNÉ VÉLO

Congné... congné... congné Vélo...


Bison, Mamba, Baobab, Koudou tremblé.


Douboutte neg, mi gros quà là sonné.


Bison, antilope, baobab, balafon, tremblé...

Mollets coulés,


Cou roulé.

Gros qua ka rouclé, douboutte neg, cassé chainn'

Soleil ka lévé, sèpent ka grigi adans zhèbe mouillée


Lévé mains, gadé bondié en haut.


Mi l'ô ka fonn' embas di fé à gros quà là,

Tremblé neg, frémi neg, pléré neg.

Bison au galop, lion effrayé, antilope cé fisée.


Mi l'annuit' ka fini, Vélo ka cassé quà.


Soleil ka vini, Neg... douboutte au quà.


L'annuit' fini ; aprésent cé soleil.

Touné, valsé, soucoué, douboutte si zoteil.

Assi mone là cé grand case à limiè,

Couri neg, kimbé raide, arrêté toute priè.


Mi quà là ka sonné, pou toutt neg cassé chainn'.

Assi gros mone Baimbridge : cé limiè


Mone à Légitimus : cé limiè.

Au bod'l'an mè Fouillole on soleil ka lévé

Ba cô à ou la peinn'

Pitite à OULOF, douboutte ! Bambara, Soninké, Congo, mi limiè;


Gros quà là ka montré nous chimin là.


Pitite sang-mélé, zenfants Karukéra

Douboutte au Quà...

MI LIMIÈ

Guy CORNELY

L’absence n'exclut pas la présence