C'est avant tout un groupe de passionnés qui souhaite enseigner la culture Guadeloupéenne...Celle qui ....

 

Dé mo kat pawol!

 

Petite main qui tente de transmettre et d’apprendre à ceux qu’on peut rencontrer, de recevoir et d’apprendre de ceux qui veulent donner, Gran Jan Bèl se veut créateur ;

            Créateur de plaisir, créateur d’évasion,

            Créateur de désir, créateur d’émotion,

Créateur d’espoir et du dépassement se soi.

 

De nos jours, il n’est pas toujours  facile de trouver, de voir ou d’arriver à voir une main tendue pour avancer, souffler ou se renouveler.

Gwo Ka ! Quand tu nous tiens tu nous transportes,

Gwo Ka ! Quand tu nous tiens tu nous supportes,

Gwo Ka ! Quand tu nous tiens tu nous transformes en cet être qui s’enrichit sous l’impulsion de tes variantes.

Ka ! Quand je te vois parti de rien avec tes liens sans cesse serrés qui au final laissent espérer

Pli ou chiré pli chien chiréw’ ?

Awa!

A Gran Jan Bèl  sé an lanmen ka lavé lot 

            Ki I piti, ki I gwo

            Ki I Kon taw, ki kon ta lévwaz

            Ki I plisé, ki I tann’

            Ki I ni kale, ki I lisé

            Toujou sonjé sé an lanmen ka lavé lot.

 

Comme toi parti ce 5 juin 84, ceux qui ne sont plus ne reviennent pas mais ils nous laissent une clé. Une clé de plus pour ouvrir les portes du rapprochement avec l’autre, nous armant ainsi pour franchir ce labyrinthe qu’est la vie.

 

La transmission de ceux qui sont expérimentés nous permet de nous enrichir au fil des cours et des rencontres, non par l’argent,  non par la gloire, mais par l’esprit du Ka : Donner et recevoir dans un élan de fête pour avancer individuellement.

 

Gran Jan bèl mé zanmi!

Même en étant séparé,

L’absence n’exclut pas la présence.